Escalade - Col des Prés
>>
Accueil
>
Activités de pleine nature
>
Escalade - Col des Prés
Thoiry

Escalade - Col des Prés

Milieu naturel
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion
Jolie falaise à 15 minutes de Chambéry pour les grimpeurs confirmés avec une belle vue sur le bassin chambérien.
On y trouve des voies de une à trois longueurs. Verticale et sans trop de "gaz", cette falaise permet l’apprentissage des "manip" pour les relais que l'on retrouve en grande voie. Le rocher sèche vite après la pluie, le pied des voies est ombragé en été.

Les 8 patrimoines à découvrir
Faune

Les criquets

Les endroits ouverts, sans végétation, et rocheux hébergent plusieurs espèces de criquets bien adaptées aux substrats. Leurs couleurs fondamentales entre brun grisâtre et brun-rouge leur assurent un parfait camouflage lorsqu’ils sont posés sur le sol ou les rochers. A l’envol, on peut voir tout à coup leurs ailes postérieures colorées, par exemple la belle teinte rose vif du Caloptène italien, le superbe bleu turquoise, avec une bande marginale noire, de l’Oedipode turquoise ou le beau rouge, avec une bande marginale noire, de l’Oedipode rouge
lire la suite
Faune

Apollon

Grand papillon (35 à 40 mm) qui survole les prairies et pelouses rocailleuses bien ensoleillées de mai à septembre. C’est une ”relique glaciaire”, c’est-à-dire qu’il se retire sous l’effet du réchauffement climatique soit vers le nord, soit en altitude. Protégé à l’échelle européenne, il était autrefois présent sur toutes les montagnes, Il est menacé par les reboisements, la déprise agropastorale et le réchauffement climatique.
lire la suite
Géologie

Pieds de voies et éboulis rocheux

Que ce soit par l’action de la pluie qui dissout le calcaire ou par l’action du gel/dégel qui fracture le rocher, l’érosion modifie constamment les falaises. Cette érosion s’accompagne de dépôts plus ou moins importants, de roches détritiques au pied des falaises. Ces éboulis ne sont pas toujours colonisés rapidement par la végétation. Lorsque la pente est trop forte et que le cailloutis de surface est trop mobile, seules des plantes adaptées aux éboulis peuvent réussir à s’installer. Si l’on stabilise l’éboulis, les espèces qui s’y sont adaptées vont disparaître au profit d’une végétation plus classique. Soumises à de fortes contraintes, les espèces de ces milieux sont très sensibles aux interactions, les impacts se font d’autant plus ressentir.
lire la suite
Milieu naturel

Les micro-pelouses et vires

En falaise, les zones de replat permettent la formation d’un sol qui créé les conditions de vie favorables pour les espèces de pelouses sèches. Véritable opportunité pour la flore rupestre, ces micro éco-systèmes sont composés d’une diversité d’espèces concentrée sur de petites surfaces.
lire la suite
Flore

Anthyllide des montagnes

De la famille des Fabacées Cette plante assez rare pousse en touffe dans les milieux herbeux et rocailleux. Elle mesure de 5 à 20 cm et fleurit de mai à juillet. Elle affectionne les sols pauvres, secs et bien ensoleillés
lire la suite
Faune

Coronelle lisse

Cette couleuvre mesure jusqu’à 70 cm de long et reste très discrète. De couleur plutôt gris métallique avec des motifs foncés sur le dos, elle se confond bien dans les pierriers, (tas de pierre avec de la végétation) où elle a l’habitude de se réchauffer au soleil. Inoffensive et peureuse, elle se nourrit de lézards et petits serpents. Elle se différencie de la vipère aspic (pupilles verticales) par ses pupilles rondes.
lire la suite
Faune

Faucon Pèlerin

Le dessus est gris-ardoise, la poitrine et le ventre blancs finement barrés de noir, sa gorge et ses joues blanches mettent en valeur la large moustache noire. Rapace bien charpenté, d’une envergure d’environ un mètre pour un poids de 600 à 1300 g, le faucon est un oiseau ornithophage. De la mésange au pigeon, ce prédateur repère sa proie au cours d’un vol plané ou posté sur un perchoir. Lors d’un piqué vertigineux, il fond sur sa proie. Il la capture avec les serres ou la percute avec sa poitrine pour la récupérer lors d’un deuxième piqué. Il occupe les sites de reproduction (cavités dans les corniches) dès le mois de février. L’envol des jeunes a lieu entre début et mi-juin.
lire la suite
Flore

Potentille Caulescente

Cette plante à fleurs blanches dont on repère aisément les touffes de feuilles vertes, est représentative des végétaux qui poussent sur les parois calcaires massives et ensoleillées. Profitant de la moindre anfractuosité dans le rocher, la potentille projette ses racines le plus loin possible pour se fixer, exploiter le peu d’eau et lentement accumuler la matière organique issue de sa propre décomposition pour former un sol.
lire la suite

Description

Catégorie d'escalade : Sportif

Accès :
Prendre le petit sentier qui part de la route en direction de la falaise. Derrière le panneau de présentation du site.

Vous trouverez sur le site 5 secteurs pour pratiquer une escalade de tous niveaux

Départ : Parking D206
Arrivée : Parking D206
Communes traversées : Thoiry

Profil altimétrique


Zones de sensibilité environnementale

Le long de votre itinéraire, vous allez traverser des zones de sensibilité liées à la présence d’une espèce ou d’un milieu particulier. Dans ces zones, un comportement adapté permet de contribuer à leur préservation. Pour plus d’informations détaillées, des fiches spécifiques sont accessibles pour chaque zone.
Faucon pèlerin
Domaines d'activités concernés :
Aerien, Vertical
Périodes de sensibilité :
févr.marsavr.maijuin
Contact :

Recommandations

Des chutes de pierre peuvent avoir lieu avec la présence des secteurs 4 et 5. Le port du casque est vivement recommandé.

Il y a quelques voies neuves - chute de pierre -

Les données sont issues du topo "Activités Verticales en Bauges" édité par le Parc en 2014. Pour tous renseignements récents :
Mises à jour consultables sur http://www.falaise.ffmesavoie.com/spip.php?rubrique73

Les topos les plus récents sont :

"Escalade en Savoie Tome 1"
"Escalade autour du Lac du Bourget"

Tous les conseils et recommandations sont consultables dans le rubrique "En Savoir Plus"

La pratique de l'escalade sur site naturel nécessite du matériel et des techniques. Si vous débutez n'hésitez pas à vous faire encadrer.

Accès routiers et parkings

Du col des Prés (D206 le Châtelard - Thoiry) descendre versant sud direction Thoiry se garer sur le bord gauche de la route avant le premier gros lacet (altitude 900m). (Panneau présentation du site d'escalade).

Depuis Chambéry (11km) prendre la direction du Massif des Bauges. A Saint-Jean-d’Arvey, prendre la direction Thoiry/Col des Prés. Après les Chavonettes, continuer sur la D206 sur 3 kilomètres, après le 5ème virages en épingle (dernier lacets) et se garer à droite. (Panneau présentation du site d'escalade)

Stationnement :

Se garer à droite sur le bord de la route - accotement pour plusieurs véhicules - en direction du col des Prés.

Source

Parc naturel régional du Massif des Baugeshttp://www.parcdesbauges.com

Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :