VTT Bois Brulé
>>
Accueil
>
Vélo
>
VTT Bois Brulé
Saint-François-de-Sales

VTT Bois Brulé

Forêt
Difficile
1h
16km
+283m
-283m
VTT
VTT
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion
Parcours le plus long du domaine, surement un des plus techniques dans un cadre agréable
Amis vététistes, venez découvrir ce parcours noir, un des plus difficile du plateau et surtout le plus long. Il vous permet de découvrir ou redécouvrir le plateau et d'apprécié la belle tourbière des Creusates.

Les 10 patrimoines à découvrir
Histoire

Station Savoie Grand Revard

Savoie Grand-Revard est une station de montagne 4 saisons. En hiver, le domaine offre des pistes de ski alpin et un des plus grands domaines nordiques de France. En été, le site permet de pratiquer multiples activités comme de la randonnée ou du VTT.  Entre 1300 et 1500 mètres d'altitude le domaine s'étend sur plusieurs milieux, forêts, clairières, alpages. Pour y accéder quatre portes d'entrée existent :
La Feclaz
Le Revard
Le Revard/Crolles
Saint François de Sales
lire la suite
Flore

L'épicea

Picea Abies est un résineux. Ses cônes à port tombant permettent de le distinguer du sapin. Ses aiguilles sont disposées tout autour du rameau alors que celles du sapin sont disposées en peigne et sont plus claires sur le dessous. L’épicéa est adapté à la montagne ainsi il ne pousse qu'à partir de 400 mètres altitude. Au printemps, il fait de jeunes pousses vert clair très reconnaissables.
lire la suite
Flore

Le trolle d'Europe

De la famille des renonculacées le Trolle d'Europe ou le Trolle des Montagnes se rencontre dans les prairies et pâturages de montagne entre 500 m et 2500 m. Il fleurit de mai à juillet. Sa pollinisation est effectuée notamment par une mouche, lorsque celle-ci pond ses œufs sur la plante. Une fois nées les larves des mouches se nourrissent des graines de la plante, on parle de mutualisme. Ainsi les organismes impliqués dans cette relation en tirent des bénéfices.
lire la suite
Faune

La Belle Dame

Ce lépidoptère est un papillon diurne. Migrateur, il arrive en France depuis l'Afrique du Nord au début du printemps pour y passer l'été. C'est un des papillons les plus répandus dans le monde, on le retrouve partout à l'exception de l'Antarctique et de l'Amérique du sud. La Belle Dame dénombre un grand nombre de plantes hôtes, notamment la grande ortie ou encore la mauve sauvage.
lire la suite
Faune

La gélinotte des Bois

De la sous-famille de Tétraonidés, la gélinotte des bois est une des plus petites représentations de cette sous-famille. Espèce sédentaire, elle vit en couple dans les milieux forestiers. On peut la rencontrer en montagne. L’aire de répartition de cette espèce s’est considérablement réduite depuis la moitié du XXe siècle, seul sa répartition dans les alpes du sud est en expansion. Son alimentation est principalement centrée sur les végétaux, elle peut également se nourrir d’insectes lorsque ceux-ci sont nombreux.
lire la suite
Flore

Le Myosotis

Cette plante, dont la floraison s'étend du printemps à l'été, peut prendre plusieurs couleurs : le bleu (la plus commune), le rose ou le blanc. Son nom vient du grec « souris » et « oreille », ses feuilles arrondies font en effet penser à des oreilles de souris. En anglais elle est appelée "forget-me-not", et en italien "nontiscordardimé", ce nom étant à l'origine de phrases poétiques amoureuses qui finissaient par "Ne m'oubliez pas ».
lire la suite
Pastoralisme

Les chalets de petite montagne

Dans les milieux montagnards, l’activité pastorale et agricole est une composante économique et un moyen de subsistance essentiel pour les populations qui y vivent. Implantés dans les alpages, les différents types de chalets témoignent de leur fonction historique, dissociant ainsi les « chalets de petite montagne » et les « chalets de grande montagne ». Les chalets de petite montagne sont caractéristiques d’une organisation individualisée de l’activité pastorale et agricole, souvent associée à une exploitation familiale. Le cheptel est fréquemment modeste, avec un troupeau dépassant rarement la vingtaine d’individus. L’organisation spatiale et structurelle des bâtiments est spécifique, avec la présence de chalets de petites dimensions, similaires aux habitations permanentes et composés de granges, d’étables et de loges. Il est important de préciser que l'usage de ces chalets est aujourd'hui bien plus destiné à une pratique touristique de villégiature, qu'au maintien de l'activité pastorale. Dans le secteur, les chalets Gralette sont caractéristiques des chalets de petite montagne tandis que les chalets de Crolles sont au contraire associés aux chalets de grande montagne.

lire la suite
Faune

L'Aurore

Cette piéride est très largement répandue, on la retrouve dans les milieux fleuris, les prairies, les lisières en France et dans une grande partie de l'Europe jusqu'à 2000 m d'altitude. L'Aurore compte plusieurs plantes hôtes, la principale est la Cardamine des Prés. Papillon annuel au dimorphisme sexuel important, la chrysalide hiverne, elle fait son émergence dès les mois de mars-avril sauf dans les zones de montagnes où on elle se déroule entre mai et juillet.
lire la suite
Milieu naturel

La tourbière des Creusates

Milieu naturel d’exception, la tourbière des Creusates s’est formée après le retrait des glaciers, il y a de cela 14 000 ans. De manière générale, les tourbières sont de véritables archives naturelles et permettent de définir les environnements passés (les paléo-environnements) sur un ou plusieurs millénaires. Symbole de sa particularité et de son importance, elle est le premier site de Savoie à avoir été protégé par un Arrêté Préfectoral de Protection de Biotope (APPB) en 1985, et est reconnue également comme site Natura 2000, réseau européen qui référence et protège les milieux naturels les plus sensibles.

lire la suite
Point de vue

Le belvédère sur la tourbière : 12 000 ans d'histoire !

Depuis ce point de vue, on comprend la formation de cette tourbière, l’une des plus profonde des Alpes. Elle serait née de l’effondrement d’une grotte qui forme un vaste gouffre. A la fonte des glaciers, des argiles colmatent le fond. Il y a 7000 ans un lac se forme et les sphaignes, principalement, colonisent les berges. Elles tapissent progressivement la surface de l’eau. Les végétaux morts s’enfoncent sous le poids de la végétation vivante qui pousse au-dessus. Ces débris noyés, sans oxygène, ne sont pas décomposés et s’accumulent durant des millénaires pour former la tourbe. Puis le climat se réchauffe et la forêt s’installe. Depuis 5000 ans, hêtres et sapins couvrent le paysage. Sans l’intervention de l’homme, elle s’étendrait partout. Pour retarder ce phénomène et conserver les espèces rares de la tourbière, un petit barrage maintient l’eau dans les milieux humides et le pâturage évite l’avancée de la forêt.
lire la suite

Description

Depuis la porte de Saint François de Sales suivre le balisage Bois Brûlé et les bornes avec un balisage vtt noir.
Départ : Porte de Saint-François de Sales
Arrivée : Porte de Saint-François de Sales
Communes traversées : Saint-François-de-Sales, Les Déserts, Saint-Offenge, Montcel

Profil altimétrique


Recommandations

Le port du casque est vivement conseillé et obligatoire pour les moins de 12 ans

Lieux de renseignement

Office de Tourisme Savoie Grand Revard - La Féclaz

Centre Station, 73230 La Féclaz

https://www.savoiegrandrevard.com/

04 79 25 80 49

Office de Tourisme Savoie Grand Revard
En savoir plus

Office de Tourisme Savoie Grand Revard - Le Revard

https://www.savoiegrandrevard.com/

04 79 54 01 60

Office de Tourisme Savoie Grand Revard
En savoir plus

Accès routiers et parkings

Depuis Chambéry, prendre la direction "Massif des Bauges", passer Saint-Jean d'Arvey et se rendre au col de Plainpalais. Au col prendre la direction St françois de Sales, poursuivre dans cette direction. Arriver au hameau La Magne, à l'entrée du hameau prendre à gauche en direction du Centre de ski nordique de Saint François de Sales. Se stationner à la porte de Saint François de Sales.

Depuis Aix-le- Bains, prendre la direction de Trévignin,  A Trevignin prendre la direction " Le Revard" sur la D913.  Au Revard prendre la direction de la Feclaz. Arriver à la Feclaz, prendre la direction du col de Plainpalais.Au col prendre la direction St françois de Sales, poursuivre dans cette direction. Arriver au hameau La Magne, à l'entrée du hameau prendre à gauche en direction du Centre de ski nordique de Saint François de Sales. Se stationner à la porte de Saint François de Sales.

Stationnement :

Porte de Saint-François de Sales

Source

Parc naturel régional du Massif des Baugeshttp://www.parcdesbauges.com

Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :