La Croix d'Allant
>>
Accueil
>
Randonnée pédestre
>
La Croix d'Allant
Jarsy

La Croix d'Allant

Histoire et culture
Pastoralisme
Point de vue
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion
Une boucle au-dessus de Jarsy, qui vient tutoyer les principaux sommets des Hautes-Bauges, au milieu des alpages.
Visible depuis la vallée, la croix d’Allant est une randonnée accessible à la demi-journée, ou à la journée avec un pique-nique dans l'alpage où l’on fabrique la célèbre Tome des Bauges, face à un paysage grandiose.

Les 8 patrimoines à découvrir
Histoire

Les "pierres levées"

Encore fréquentes dans les hameaux de Jarsy et son chef-lieu, elles étaient extraites de roches de calcaire tithonien de l'ancienne carrière de la Lézine. Ce calcaire a l’avantage de présenter un débit naturel en dalles qui devait ainsi faciliter le fastidieux travail d’extraction ! Ces pierres levées, appelées localement « palets » permettaient de délimiter chemins et propriétés, et participaient à protéger les cultures comme les potagers ou le blé de l’appétit des animaux d’élevage. On retrouve le même genre de pierres levées dans le vestige de grand mur qui traverse encore l'alpage de l'Arclusaz, à découvrir depuis La Croix d'Allant.
lire la suite
Pastoralisme

Chalets du Chargieu

Les chalets du Chargieu sont encore bien vivants aux beaux jours et cela date de fort longtemps !
Au XIXe siècle, le Chargieu comptait 16 bâtiments, chalets ou granges, et les Molines juste en dessous 19. Une vraie vie de village devait s’installer ici durant les mois d’été. Comme l’indique le mot « Chargieu », qui vient de « chargeoir », on y chargeait ici du foin, stocké dans des grangettes et ramené ensuite dans les étables du village. L'alpage est aujourd'hui exploité par le GAEC de la Vallée Verte et le GAEC de la Marmotte en Bauges, qui y élèvent des génisses et des vaches taries (qui ne produisent plus de lait), de juin à septembre. Les exploitants sont engagés dans un plan de gestion agroécologique de l'alpage. Afin de respecter leur travail, veiller à adopter les bons comportements au sein des alpages, en évitant la dégradation des exploitations et la confrontation avec les patous. Pour se faire, rester sur les sentiers balisés et respecter les indications transmises par les panneaux.
lire la suite
Pastoralisme

Chalets et alpage d'Allant

L'alpage d'Allant - Plan de la Limace est utilisé par une famille d'exploitants agricoles depuis 1989, alors qu'il était inexploité depuis 1955. Dès lors, il a été pâturé par des vaches laitières dont le lait était transformé en fromage labellisé aujourd'hui sous l'appelation d'AOP « Tome des Bauges ». Les premières années de « re-pâturage » ont fait l'objet d'un important programme d'aménagement : piste d'accès, rénovation de la salle de fabrication, aménagements de points d'eau, débrousaillage... Aujourd'hui, une centaine de vaches laitières et quelques génisses occupent l'alpage de juillet à septembre, et les fromages fabriqués sont vendus à l'alpage. Par ailleurs, il est important d'adopter les bons comportements au sein des alpages, en évitant la dégradation des exploitations et la confrontation avec les patous. Pour se faire, rester sur les sentiers balisés et respecter les indications transmises par les panneaux.
lire la suite
Faune

Le tétras lyre

L'alpage d'Allant est un site important pour la préservation du tétras lyre, espèce emblématique et protégée sur le massif des Bauges. Le pâturage favorise le maintien d'un habitat favorable : peu boisé et en mosaïque avec des zones refuges (ligneux isolés, landes de rhododendron et myrtille) et des prairies riches en insectes pour l'élevage des poussins, insectivores. Il est important de rester sur les chemins et de tenir son chien en laisse, pour éviter le dérangement des oiseaux, en particulier pendant la phase sensible de nidification, au sol, et d'élevage des jeunes, de mai à début août.

lire la suite
Point de vue

Le paysage des Bauges-Devant

Au pied du mont Colombier, qui trône au centre des Bauges, la vallée dite des « Bauges-Devant » se dévoile sous vos yeux. Cette partie des Bauges, la plus proche de la Combe de Savoie, s’étend depuis le verrou rocheux du Châtelard jusqu’au col du Frêne, et englobe les villages de la Compôte, Ecole, Jarsy, Doucy et Sainte-Reine. Elle correspond aux « Hautes-Bauges » qui se distinguaient, à l’époque de l’évêché de Genève, des Basses-Bauges regroupant les paroisses situées autour de Lescheraines.
lire la suite
Géologie

Un panorama de synclinaux !

Le panorama de la Croix d'Allant s'ouvre sur la plaine d'Ecole - La Compôte. Sur la droite, la Dent de Pleuven constitue la figure de proue du Trélod, souvent présenté comme un "navire de pierre".  Géologiquement, ce relief est en effet armé par une épaisse couche calcaire plissée en synclinal formant une vaste conque. Dans sa partie orientale au niveau du sommet du Trélod, la couche calcaire est même déversée vers l'ouest. En face de vous, le sommet du Colombier d'Aillon et la dent de Rossanaz, dessinent un autre synclinal. Ces derniers sont des géosites emblématiques du massif.
lire la suite
Flore

Calament à grandes fleurs

On l’appelle aussi ”Thé de l’Aubrac” car on la rencontre principalement dans le Massif Central, mais on peut la voir également dans nos montagnes entre 700 et
2 200 m. Cette plante vivace à odeur aromatique (menthe ou citron) mesure de 25 à 35 cm. Elle fleurit de juillet à septembre avec de grandes fleurs roses.
lire la suite
Faune

Le Pic Noir

Malgré sa grande taille (40-46 cm), cet oiseau discret passe souvent inaperçu. Il est plus facile d’entendre son cri plaintif, son tambourinement (20 coups de bec/seconde) ou de trouver des indices de présence, comme les trous qu'il creuse dans les arbres ou les fourmilières pour chercher sa nourriture. Il affectionne les vieux arbres, surtout les hêtres, où il fabrique des cavités qui servent aussi de refuge à d’autres animaux.
lire la suite

Description

1 - Depuis le hameau du Coudray (920 m), emprunter la piste d’alpage vers La Croix d’Allant. Elle fait deux lacets et rentre en forêt.

2 - Au carrefour suivant (Le Gotte – 1049 m), poursuivre en direction d’Allant par St André (le retour se fera par le chemin de gauche qui conduit à la falaise d’escalade de Jarsy). La piste devient raide puis bascule versant sud au carrefour de St André (1136 m), la végétation s’en ressent, plus adaptée à la chaleur, avec même quelques chênes. Vers 1230 m, le lieu dit des Molines annonce l’espace pastoral.

3 - Au carrefour suivant, le Chargieu (1320 m), prendre à gauche toujours vers La Croix d’Allant. S’élever par la piste pastorale au-dessus de ce hameau de montagne restauré et habité à la belle saison, et parvenir en quelques lacets sur la crête d’Allant.

4 - Au carrefour de l’Alpage (1530 m), on accède en aller-retour à la croix d'Allant visible non loin.

5 - Croix d’Allant, superbe panorama, but de cette randonnée (1580 m).

Les plus sportifs pourront poursuivre au-delà de la croix, par la longue croupe herbeuse, jusqu’aux Plan de la Limace et Plan Molard (1836 m), sous le mont de La Coche, où vivent de nombreuses marmottes !

Le retour en boucle jusqu’au Coudray démarre au carrefour dit de l’Alpage [4].

Suivre la piste d’abord plein Sud sur 100 m environ puis au Nord pour descendre en lacets le vaste et raide versant forestier dominant Jarsy et le hameau de Précherel.

6 - Au carrefour du Bois du Replat (1190 m), ne pas continuer vers Précherel mais bifurquer à gauche sur la piste qui ramène au carrefour du Gotte [2] (1049 m) par la clairière du Replat puis le site d’escalade. Revenir enfin au parking du Coudray à 700 m de là.

Départ : Jarsy, hameau du Coudray
Arrivée : Jarsy, hameau du Coudray
Communes traversées : Jarsy

Profil altimétrique


Zones de sensibilité environnementale

Le long de votre itinéraire, vous allez traverser des zones de sensibilité liées à la présence d’une espèce ou d’un milieu particulier. Dans ces zones, un comportement adapté permet de contribuer à leur préservation. Pour plus d’informations détaillées, des fiches spécifiques sont accessibles pour chaque zone.
Tétras lyre - hiver

Zone de refuge hivernal pour le Tétras lyre.

Plan de la Limace, Croix d'Allant

Un important secteur d’hivernage du tétras-lyre se situe sur le versant ouest de la Croix d’Allant.

  • Depuis Précherel, merci d’adopter les attitudes suivantes :

    -- montez en suivant la piste forestière,

    -- redescendez par le même itinéraire en évitant de couper par les petites clairières et zones moins arbustives.

  • Depuis le Coudray, merci d’adopter les attitudes suivantes :

    -- montez en suivant la piste forestière,

    -- redescendez par le versant sud-est, et ne vous engagez pas dans les espaces non boisés situés plein sud car ils sont au cœur de la zone d’hivernage.

Partout ailleurs conservez l’attitude « Be Part of the Mountain », en évitant particulièrement les lisières et les surfaces moins enneigées, ressources de nourriture pour la faune sauvage.

www.bepartofthemountain.org/fr/

www.parcdesbauges.com/fr/bpm

Télécharger la carte ici : http://www.parcdesbauges.com/images/contenus/pages_seules/RCP/carto_2018/croix_allant_2018.pdf

Domaines d'activités concernés :
Manifestation sportive, Terrestre
Périodes de sensibilité :
janv.févr.marsavr.déc.
Contact :
Parc naturel régional du Massif des Bauges.
info@parcdesbauges.com
04-79-54-86-40

Recommandations

Vous allez pénétrer dans l’espace pastoral, merci de bien refermer les clôtures, de tenir votre chien en laisse et de ne pas déranger les animaux.

Lieux de renseignement

Office de Tourisme du Châtelard

Avenue Denis Therme, 73630 Le Châtelard

https://www.lesbauges.com

04 79 54 84 28

Grand Chambéry Alpes Tourisme
En savoir plus

Office de Tourisme "Saveurs et nature" - La Ruche

240 rue de la République, 73000 Chambéry

http://www.chambery-tourisme.com

04 79 85 71 13

Grand Chambéry Alpes Tourisme
En savoir plus

Accès routiers et parkings

Rejoindre Jarsy depuis la Combe de Savoie par le col du Frêne ou depuis le Châtelard par La Compôte (D911 puis D60). Au niveau de l’hôtel-restaurant tourner à droite et monter au-dessus du chef-lieu, vers le hameau du Coudray.

Stationnement : Petit parking du Coudray ou parking de l’église si le premier est plein (+15mn de marche).

Accessibilité

Joelette
Vélo électrique
Numéro de secours :
114

Source

Parc naturel régional du Massif des Baugeshttp://www.parcdesbauges.com

Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :