Escalade Roc des Boeufs
>>
Accueil
>
Activités de pleine nature
>
Escalade Roc des Boeufs
Entrevernes

Escalade Roc des Boeufs

Milieu naturel
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion
Escalade assez variée (dalle, gouttes d'eau, adhérences, trous, dièdres et petit éperon). La voie reste une voie couchée mais c'est la voie idéale en début de saison.
Amis grimpeur, venez grimper sur cette belle voie au cœur de la chaine calcaire du Roc des Bœufs. Exposé Sud-Est vous profiterez du soleil, d'un panorama grandiose et d'une voie agréable

Les 8 patrimoines à découvrir
Histoire

Pierre Marin dit Nimbus

Résistant pendant la seconde guerre mondiale cet homme faisait parti du maquis FTP de Bornette. Installé dans un chalet près du col de Bornette. Le 4 juillet 1944, l'occupant allemand entreprend un opération de nettoyage dans les Bauges. Les maquisards sont séparé en deux groupe, une douzaine d'hommes sont alors isolé  et doivent fuir dont Nimbus.  Le 6 juillet, Pierre Marin est attrapé, battus puis exécuté. Le 15 juillet, François Viannay et sa fille découvre le corps. Il sera Inhumé au cimetière d'Entrevernes puis emmené à Aix les Bains
lire la suite
Faune

Rosalie des Alpes

Joli coléoptère bleuté aux longues antennes, que l’on retrouve souvent près des hêtres morts, en juillet et août. L’insecte affiche un rythme de vie surprenant : il demeure à l’état larvaire de 2 à 4 ans (d’où son intérêt pour les arbres suffisamment gros, capables de nourrir ses larves…) mais il ne vivra que 15 jours, arrivé à l’état adulte. Cet insecte est protégé, sa destruction et sa capture sont interdites.
lire la suite
Faune

Apollon

Grand papillon (35 à 40 mm) qui survole les prairies et pelouses rocailleuses bien ensoleillées de mai à septembre. C’est une ”relique glaciaire”, c’est-à-dire qu’il se retire sous l’effet du réchauffement climatique soit vers le nord, soit en altitude. Protégé à l’échelle européenne, il était autrefois présent sur toutes les montagnes, Il est menacé par les reboisements, la déprise agropastorale et le réchauffement du climat.
lire la suite
Milieu naturel

Pieds de voies et éboulis rocheux

Que ce soit par l’action de la pluie qui dissout le calcaire ou par l’action du gel/dégel qui fracture le rocher, l’érosion modifie constamment les falaises. Cette érosion s’accompagne de dépôts plus ou moins importants, de roches détritiques au pied des falaises. Ces éboulis ne sont pas toujours colonisés rapidement par la végétation. Lorsque la pente est trop forte et que le cailloutis de surface est trop mobile, seules des plantes adaptées aux éboulis peuvent réussir à s’installer. Si l’on stabilise l’éboulis, les espèces qui s’y sont adaptées vont disparaître au profit d’une végétation plus classique. Soumises à de fortes contraintes, les espèces de ces milieux sont très sensibles aux interactions, les impacts se font d’autant plus ressentir.
lire la suite
Flore

La germandrée petit chêne

Comme de nombreuses plantes des milieux secs, la Germandrée Petit Chêne développe un long et ”puissant” système racinaire (grande surface d'absorption et pouvoir de succion de l'eau plus important), pour une partie aérienne visible réduite. Une stratégie qui lui permet d'être économe. À l'image d'un iceberg, l'essentiel de cette plante se trouve sous la surface du sol, invisible à l'oeil!
lire la suite
Flore

Primevère auricule

Vous croiserez certainement cette primevère auricule dite "Oreille d'ours" dont la feuille ressemble à une oreille ! La consistance charnue de ses feuilles permet de stocker l'eau, elle s'est donc adaptée à son milieu rocheux. Très rare hors des Préalpes calcaires, elle est abondante dans les Bauges et protégée partout en France. Votre défi :  l'admirer, l'enjamber et la laisser poursuivre son existence rupestre.
lire la suite
Faune

Le tichodrome échelette

Il se rencontre dans les zones rocheuses situées entre 400 et 3 000m. En hiver, on peut l’observer à basse altitude dans des carrières ou sur des bâtiments. Le nid, une grosse coupe chaude, est construit en quelques jours par la femelle, entre mi-avril et mai, assez haut dans une crevasse ou une anfractuosité, et abrité sous un surplomb. Son long bec lui permet d’extraire sa nourriture des microfissures (araignées, insectes…)
lire la suite
Flore

La Potentille caulescente

Cette plante à fleurs blanches dont on repère aisément les touffes de feuilles vertes, est représentative des végétaux qui poussent sur les parois calcaires massives et ensoleillées. Profitant de la moindre anfractuosité dans le rocher, la potentille projette ses racines le plus loin possible pour se fixer, exploiter le peu d’eau et lentement accumuler la matière organique issue de sa propre décomposition pour former un sol.
lire la suite

Description

Catégorie d'escalade : Aventure

Se garer en face de la stèle du soldat. Prendre un ancien chemin de débardage partant 30m après la stèle. Au bout de 50m, laisser le chemin caillouteux à droite et continuer tout droit dans l'ancien chemin herbeux et boueux menant à un pré. Franchir la clôture et longer aussitôt celle-ci jusqu'à retomber sur un ancien chemin de débardage. Franchir à nouveau la clôture et le suivre, puis traverser ou contourner un arbre mort couché dans le chemin, continuer sur le chemin qui monte en faisant un grand virage à droite pour aboutir à un replat plus dégagé (ancienne coupe claire) mais de plus en plus encombré de taillis. Repérer alors une sente (cairn) au départ et la suivre. Il y a peut-être plusieurs sentes au départ. Il y en a une montant droit dans la forêt au dessus de quelques arbres cassés avec de grandes lames de bois qui pendent. Suivre la sente et les cairns : il faut rester attentif mais la sente est toujours plus ou moins marquée. Rejoindre un pierrier, le remonter au mieux puis traverser à gauche jusqu'au pied d'une grande dalle goujonnée qui marque le départ.

Accès à la voie : On arrive rapidement à l'attaque de "Baleines dans le dos", puis un peu plus loins de "ainsi soit-il" (noms marqués).

Retour : en 6 rappel dans la voie, les relais sont équipés de maillons : passer la corde dans les 2 maillons. De R6 à R5 penduler à main droite pour atteindre le relai.
Attention à la fin de la vire entre R2 bis et R2, bout de corde au bord de la falaise, expo pour se vacher au relais si corde <50 m. De R2 on descend directemet au départ.

Départ : Stèle, Rte de la Montagne
Arrivée : Site d'escalade
Communes traversées : Entrevernes

Profil altimétrique


Zones de sensibilité environnementale

Le long de votre itinéraire, vous allez traverser des zones de sensibilité liées à la présence d’une espèce ou d’un milieu particulier. Dans ces zones, un comportement adapté permet de contribuer à leur préservation. Pour plus d’informations détaillées, des fiches spécifiques sont accessibles pour chaque zone.
Tétras lyre - hiver

Zone de refuge hivernal pour le Tétras lyre.

Roc des Bœufs

La partie finale de la course « Roc des Bœufs » se situe dans une zone d’hivernage du Tétras-Lyre.

  • Merci d’adopter les attitudes suivantes :

    -- Limitez au maximum la surface de neige impactée par votre passage : à la montée en suivant la trace principale, à la descente en ayant une trajectoire la plus rectiligne possible et en privilégiant les secteurs déjà tracés,

    -- Soyez discrets et ne vous attardez pas dans cette zones.

Partout ailleurs conservez l’attitude « Be Part of the Mountain »,
en évitant particulièrement les lisières et les surfaces moins
enneigées, ressources de nourriture pour la faune sauvage.

www.bepartofthemountain.org/fr/

www.parcdesbauges.com/fr/bpm

Télécharger la carte ici : http://www.parcdesbauges.com/images/contenus/pages_seules/RCP/carto_2018/roc_des_boeufs_2018.pdf

Domaines d'activités concernés :
Manifestation sportive, Terrestre
Périodes de sensibilité :
janv.févr.marsavr.déc.
Contact :
Parc naturel régional du Massif des Bauges.
info@parcdesbauges.com
04-79-54-86-40

Recommandations

La pratique de l'escalade sur site naturel nécessite du matériel et des techniques. Si vous débutez n'hésitez pas à vous faire encadrer.

Les informations sont issues du topo Activité Verticales en Bauges édité par le parc en 2014. Les voies et l'équipement peuvent avoir évolué.

Pour toutes informations plus récente dans le topo
Escalades autour d'Annecy

Accès routiers et parkings

De Duingt au bord du Lac d'Annecy, prendre la direction d'Entrevernes et continuer en direction de la route qui va au Col de la Frasse. La suivre et s'arrêter dans un virage à 1 km du bout de la route (stèle en hommage au fusillé).

Stationnement :

Stèle, Rte de la Montagne

Source

Parc naturel régional du Massif des Baugeshttp://www.parcdesbauges.com

Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :