GRP® Le tour de l'Arcalod - Étape 2
>>
Accueil
>
Itinérance
>
GRP® Le tour de l'Arcalod - Étape 2
Faverges-Seythenex

GRP® Le tour de l'Arcalod - Étape 2

Difficile
4h25
11,8km
+351m
-1091m
Itinérance
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion
Cette deuxième étape du Tour de l'Arcalod, principalement forestière, sauf au passage du col de Chérel, est constamment dominée par le sommet du massif des Bauges, qui culmine à 2217 mètres.
L'itiénraire surplombe d'abord le profond vallon forestier de Saint-Ruph avant de basculer côté Combe-d'Ire, où apparait au loin le lac d'Annecy. La descente finale vers Jarsy, par le vallon de Chérel, offre de belles vues sur les Bauges-devant et le col du Frêne.

Les 3 patrimoines à découvrir
Faune

Le pas de l'ours

Le Pas de l’Ours domine la Combe d’Ire et le vallon de Saint Ruph, deux grands vallons forestiers froids et humides d’orientation Nord-Sud. Ils sont le royaume de la hêtraie sapinière, où l’épicéa commun, le hêtre et le sapin pectiné dominent.
Dans le haut de ces vallons, l’Etat est propriétaire de deux grandes forêts domaniales.
La forêt domaniale de Saint Ruph (639 ha) présente un intérêt particulier vis-à-vis de la protection contre les risques naturels : crues et érosions torrentielles surtout, avalanches et mouvements de terrain dans une moindre mesure. L’enjeu est la protection de la plaine de Faverges située en contrebas, pour partie assurée par la forêt qui retient les sols, mais également par les ouvrages de génie civil (seuils, barrages) installés dans le lit du torrent de Saint Ruph.
La forêt domaniale de la Combe d’Ire (917 ha) abrite une biodiversité remarquable. Elle est en partie (182 ha) classée en réserve biologique depuis 1998. On y trouve notamment la Barbastelle et le Molosse de Cestoni, deux chauve-souris forestières rares et protégées. Si la Barbastelle se nourrit d’insectes chassés au sein même de la forêt, le molosse de Cestoni - loin d’être le colosse de ces forêts (20 à 30 grammes !) - chasse quant à lui au-dessus de la canopée.
Ces deux forêts sont également situées en site Natura 2000, un réseau européen qui défend une gestion concertée en faveur de la biodiversité.
lire la suite
Histoire

La combe d'Ire

Les vastes forêts fraiches de la Combe d’Ire abritaient autrefois une importante population d’ours qui venaient parfois s’attaquer aux récoltes ou aux troupeaux des villageois des environs. C’est d’ailleurs afin de se protéger des ours que des fosses destinées à piéger le plantigrade ont été aménagées au-dessus des hameaux d’Arnand et Englannaz. Entre 1865 et 1893 ce ne sont pas moins de 15 ours qui furent abattus sur les versant nord du massif qui s’étendent du Trélod à la Sambuy. La femelle tuée en 1893 dans la combe d’Ire était le dernier ours des Bauges mais aussi de toute la Haute-Savoie !
lire la suite
Flore

Sous le col de Chérel

Regarfez ce mat étrange !
Installé depuis 2006, cette appareil mesure les températures sous le sol (-5 cm), à la surface du sol, à 20 cm et à 2 m au dessus du sol. Et ce durant toute l'année et tous les 1/4 d'heure ! Les chercheurs peuvent ainsi mesurer lévolution des températures, de l'enneigement et les comparer d'année en année.
Mais autour de ce site on regarde aussi à quelles dates frênes et épicéas bourgeonnent, fleurissent, développent leurs feuilles, les perdent à l'automne (pour le frêne !).
Phénoclim, est ainsi un programme de science participative qui s'incrit dans l'observatoire des saisons, qui permet d'étudier l'effet du changement climatique sur les rythmes saisonniers de la flore et de la faune.
lire la suite

Description

Du chalet de Bonverdan. Non loin, laisser le sentier qui descend dans le vallon de Saint Ruph pour remonter à gauche, sous le flanc Est de l'Arcalod.

1 - Atteindre par des lacets raides (attention passage exposé) le Pas de l'Ours (1660 m). Descendre au Sud-Ouest sous la Pointe des Auges, traverser un dédale de gros blocs rocheux et rejoindre plein Nord le replat du Plan de France (ne pas s'engager dans les sentes herbeuses qui montent au sud vers le passage du Petit Couturier).

2 - Du Plan de France, descendre Sud-Ouest en bordure de taillis le petit sentier qui, après 1,5 km, rejoint dans une épingle la route forestière de la Combe d'Ire. La remonter jusqu'au col de Chérel en coupant certains lacets.

3 - Au col, délaisser la large piste et s'engager à droite sur l'ancienne piste qui descend en forêt, parfois raide. Sous les Plans, prendre la route forestière sur la droite jusqu'au Pont de Leyat (4). Le traverser et gagner le hameau de Précherel.

5 - Puis, par un chemin à droite  arriver jusqu'au chef-lieu de Jarsy.
Départ : Chalet de Bonverdan, Faverges
Arrivée : Jarsy, chef-lieu
Communes traversées : Faverges-Seythenex, Jarsy, Giez, Doussard

Profil altimétrique


Zones de sensibilité environnementale

Le long de votre itinéraire, vous allez traverser des zones de sensibilité liées à la présence d’une espèce ou d’un milieu particulier. Dans ces zones, un comportement adapté permet de contribuer à leur préservation. Pour plus d’informations détaillées, des fiches spécifiques sont accessibles pour chaque zone.
Réserve Nationale de Chasse et de Faune Sauvage des Bauges
réglementation RNCFS Bauges
Domaines d'activités concernés :
Aerien, Aquatique, Equipement, Terrestre, Vertical
Périodes de sensibilité :
janv.févr.marsavr.maijuinjuil.aoûtsept.oct.nov.déc.
Contact :
Tétras lyre - hiver

Zone de refuge hivernal pour le Tétras-lyre.

Participez à sa préservation et adoptez l’attitude « Be Part of the Mountain », en évitant particulièrement les lisières et les surfaces moins enneigées, ressources de nourriture pour la faune sauvage.

www.bepartofthemountain.org/fr/

www.parcdesbauges.com/fr/bpm

Domaines d'activités concernés :
Manifestation sportive, Terrestre
Périodes de sensibilité :
janv.févr.marsavr.déc.
Contact :
Parc naturel régional du Massif des Bauges.
info@parcdesbauges.com
04-79-54-86-40
Tétras lyre - hiver

Zone de refuge hivernal pour le Tétras lyre.

Col de Chérel

Le sud du col de Chérel est une zone d’hivernage du Tétras-Lyre.

  • Merci d’adopter les attitudes suivantes :

    -- Montez en restant sur la piste pastorale tracée,

    -
    - Descendez par le même itinéraire en évitant de descendre par le petit vallon au sud-ouest du col (flèche rouge barrée sur la carte).

Partout ailleurs conservez l’attitude « Be Part of the Mountain »,
en évitant particulièrement les lisières et les surfaces moins enneigées, ressources de nourriture pour la faune sauvage.

www.bepartofthemountain.org/fr/

www.parcdesbauges.com/fr/bpm

Télécharger la carte ici : http://www.parcdesbauges.com/images/contenus/pages_seules/RCP/carto_2018/col_cherel_2018.pdf

Domaines d'activités concernés :
Manifestation sportive, Terrestre
Périodes de sensibilité :
janv.févr.marsavr.déc.
Contact :
Parc naturel régional du Massif des Bauges.
info@parcdesbauges.com
04-79-54-86-40
Tétras lyre - hiver

Zone de refuge hivernal pour le Tétras-lyre.

Participez à sa préservation et adoptez l’attitude « Be Part of the Mountain », en évitant particulièrement les lisières et les surfaces moins enneigées, ressources de nourriture pour la faune sauvage.

www.bepartofthemountain.org/fr/

www.parcdesbauges.com/fr/bpm

Domaines d'activités concernés :
Manifestation sportive, Terrestre
Périodes de sensibilité :
janv.févr.marsavr.déc.
Contact :
Parc naturel régional du Massif des Bauges.
info@parcdesbauges.com
04-79-54-86-40

Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :