Le tour du vallon de Tamié
>>
Accueil
>
Randonnée pédestre
>
Le tour du vallon de Tamié
Plancherine

Le tour du vallon de Tamié

Histoire et culture
Facile
3h
6,3km
+288m
-284m
Boucle
GRP
PR
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion
Belle boucle dans le val de Tamié entre abbaye, fort et panorama sur les Alpes.
Situé au carrefour des Savoie et très facile d'accès, le vallon de Tamié propose une balade ombragée reliant deux sites majeurs du massif des Bauges : l’abbaye cistercienne de Tamié et le fort de Tamié. De quoi programmer une belle journée de découverte, entre demi-journée de marche et visite de ces deux lieux chargés d’histoire.

Les 4 patrimoines à découvrir
Histoire

Col de Tamié

Voie de passage très ancienne, le col de Tamié était franchi à l’époque romaine par un chemin secondaire, mais il semble avoir toujours été en concurrence avec le passage du val d’Arly pour relier la cluse d’Annecy avec la Combe de Savoie. Au Moyen-Âge l’itinéraire du col était le plus fréquenté du fait de la présence de l’abbaye et c’est encore par le col de Tamié que transitait le minerai de fer des Hurtières (Maurienne) qui était fondu dans les hauts-fourneaux situés dans le vallon en direction de Faverges.
lire la suite
Histoire

Abbaye de Tamié

Fondée en 1132, l’abbaye cistercienne de Tamié acquis très vite un grand prestige et s’imposa comme un puissant acteur mais dès le XIIIe siècle, les moines adoptèrent des mœurs dissolues et l’abbaye entra dans une période de décadence qui ne prit fin qu’en 1677 avec la réforme trappiste. Toujours présents, les moines mènent une vie de prière et de travail en produisant notamment le fameux fromage de Tamié et perpétuent une histoire vieille de près de 900 ans.
lire la suite
Histoire

Place forte d’Albertville

Après le rattachement de la Savoie à la France en 1860, le gouvernement français choisi le site d’Albertville stratégiquement situé au croisement de plusieurs vallées pour installer un important système défensif pouvant bloquer une éventuelle invasion italienne selon les principes défensifs du général Séré de Rivière. La place forte se compose de trois forts (dont celui de Tamié), trois batteries et trois blockhaus regroupant en 1914 près de 9 000 soldats.
lire la suite
Histoire

Fort de Tamié

Construit entre 1876 et 1881, le fort de Tamié avait été construit pour se prémunir d’une éventuelle invasion italienne, du fait de sa position dominante face au débouché de la vallée de Tarentaise. D’une surface de 16 ha il pouvait abriter 400 hommes et était doté en 1890 de 42 pièces d’artillerie dont 30 canons. Occupé par l’armée jusqu’à la veille de la Seconde Guerre Mondiale, il fût ensuite utilisé comme site d’entraînement par la milice du gouvernement de Vichy. Abandonné après la guerre, il est vendu en 1967 à un syndicat intercommunal qui en assure la valorisation.
lire la suite

Description

Depuis le parking du col de Tamié (907 m)

1 - Emprunter la petite route plein Ouest qui passe devant le chalet-restaurant des Trappeurs.

2 - Poursuivre sur un chemin qui grimpe doucement en forêt de Plancherine puis en forêt départementale de Tamié.

3 - Rejoindre un lacet de la route et la suivre en descendant.

4 - Des raccourcis en forêt  permettent de rejoindre l’abbaye Notre-Dame de Tamié, visible en contrebas.

5 - Longer les bâtiments de l’abbaye vers le Sud (seule l’église se visite), dépasser le magasin (vente de fromage de Tamié) et atteindre le parking de l’abbaye.

6 - Couper un lacet de la route, en contrebas du parking (balisage GRP), qui rejoint le Moulin de Tamié.

7 - Emprunter à gauche, sur 50 m, la route départementale et trouver à droite le chemin qui revient plein sud, dépassant le lieu-dit de Pommarey (GRP vers Albertville), en direction du collet de Tamié et du fort.

8 - Au collet suivre à l’Est la route de Mercury sur 30 m et monter à droite la large piste forestière qui en deux lacets atteint le pied des fortifications au niveau de la porte Est du fort.

9 - Belle vue sur Albertville et le Mont-Blanc ! Suivre ensuite le sentier qui longe le pied des fortifications d’abord Nord-Ouest, puis Sud-Ouest et rallier ainsi la porte d’entrée principale du fort.

10 - Entrée libre d’accès dans le fort ! On y trouve aussi accrobranches, tyroliennes et boutique, et bien sûr un point d’eau pour se désaltérer. Quitter le fort par la route descendante.

11 - Au premier carrefour (route venant du collet de Tamié), prendre en face le sentier qui descend en forêt et passe près d’un gros bloc erratique.

12 - Bifurquer ensuite à gauche pour rejoindre, en traversée descendante toujours, le parking du col de Tamié.
Départ : Col de Tamié
Arrivée : Col de Tamié
Communes traversées : Plancherine, Mercury

Profil altimétrique


Lieux de renseignement

Bureau d'information touristique d'Ugine

185, route d'Annecy, 73400 UGINE

http://www.albertville.com

Pays d'Albertville
En savoir plus

Maison du Tourisme du Pays d’Albertville

11, rue Pargoud, 73200 ALBERTVILLE

http://www.albertville.com

04 79 32 04 22

Pays d'Albertville
En savoir plus

Accès routiers et parkings

Accès depuis la combe de Savoie par Frontenex (D201C) ou Albertville (D64), direction col de Tamié,
ou accès depuis le lac d'Annecy par Faverges (D12).

Stationnement :

Parking du col de Tamié

Source

Parc naturel régional du Massif des Baugeshttp://www.parcdesbauges.com

Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :