Les gorges du Chéran
>>
Accueil
>
Randonnée pédestre
>
Les gorges du Chéran
Cusy

Les gorges du Chéran

Faune
Géologie
Histoire et culture
Facile
2h30
5,8km
+263m
-265m
Boucle
PR
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion
Une plongée dans les gorges du Chéran à la découverte de leur géologie, de leur flore et de leur faune. Traversez deux fois ce torrent de montagne sur des sites spectaculaires, à la passerelle Cusy-Gruffy et au pont de l'Abîme, et découvrez les multiples facettes de cette Rivière Sauvage.
Le Chéran, principale rivière du massif, entaille ici la roche calcaire et circule au fond de gorges impressionnantes. Du Pont de l'Abîme, vous plongerez le regard sur la rivière 100 mètres plus bas. En rive droite, vous la côtoierez au plus près, profitant d'ambiances fraîches et ombragées propices à la découverte d’une faune et d’une flore particulière.

Les 7 patrimoines à découvrir
Faune

Cabane des pêcheurs

La "cabane des pêcheurs" est dédiée à l'animation autour de la rivière. Ouverte aux familles et groupes constitués, elle accueille des ateliers pêche nature et des stages organisés par l'AAPPMA de l'Albanais. C'est aussi le départ du sentier de découverte de la rivière, un sentier pour les familles curieuses de nature sauvage. Grandir dans une rivière de montagne est un exploit : découvrez comment les jeunes truites vont manger sans se faire manger, pour un jour remonter frayer sur les bancs de gravier de leur naissance !

Des animations orpaillage sont aussi proposées sur le site ! L’or du Chéran provient du délavage des molasses alpines. Les minéraux les plus lourds, tels l’or, se déposent dans le lit de la rivière. Dès le 13ème siècle, des familles pratiquaient l’orpaillage comme activité d’appoint. Aujourd’hui quelques rares amateurs continuent à fouiller les alluvions à la recherche des paillettes rêvées !
lire la suite
Géologie

Les tufières

Les tufières sont constituées d’une roche appelée tuf calcaire. Elles résultent de la précipitation du calcaire contenu dans les eaux souterraines du massif des Bauges au moment où l'eau jaillit des sources et rentre en contact avec différents végétaux (algues). Le sentier traverse ici plusieurs tufières aux concrétions calcaires insolites.
lire la suite
Eau et rivière

Le Chéran, rivière sauvage, espace naturel sensible et géosite !

Le sentier borde la rivière et propose de beaux points de vue sur ses eaux cristallines. Ici, la truite fario, truite sauvage autochtone, se reproduit encore, pour le plaisir des pêcheurs et en particulier les adeptes de la pêche à la mouche, qui viennent s’y confronter avec passion ! Le Chéran et ses gorges abritent une biodiversité exceptionnelle qui a valu à l’ensemble du site le classement en Espace Naturel Sensible. C’est aussi l’un des géosites majeurs du Parc Naturel Régional du Massif des Bauges, classé Géoparc Mondial UNESCO.
lire la suite
Faune

Le théâtre de la rivière

Une multitude de larves vivent au fond de la rivière. Certaines vivent en plein courant, d’autres restent au bord, dans les eaux calmes. Découvrez la vie de la Perle, de la Phrygane, de l’Agrion ou des Ephémères ! Toute l’année, le cincle plongeur chasse les larves sous l’eau. Au moment des éclosions, notamment des Ephémères, les truites viennent gober en surface.

lire la suite
Géologie

Le chaos du Chéran, porte des Alpes

C’est un canyon surcreusé par la rivière dans le calcaire, à la faveur d’une faille, sur une hauteur de 100 mètres, et surmonté par le Pont de l’Abîme. De gros blocs morainiques, des parois lisses et striées, témoignent du passage des glaciers (environ 10 000 ans). On se trouve ici, d’un point de vue géomorphologique, à la Porte des Alpes. La molasse, une roche récente, est recouverte par des roches calcaires plus anciennes qui ont basculées par-dessus, sous l’effet de la surrection du massif du Mont-Blanc.

lire la suite
Histoire

Le Pont de l’Abîme

On en parlait déjà dans les années 1850, mais le pont de l’Abîme ne fût construit qu’en 1888. Surplombant le Chéran de 96 mètres, il est l’œuvre de l’ingénieur Arnodin qui révolutionna les techniques d’ancrages des ponts suspendus. Du côté de Gruffy, les câbles passent directement dans la roche urgonienne, calcaire très dur emblématique des escarpements rocheux des Bauges. Pour tester la solidité de l'ouvrage, 53 tonnes de sables furent répartis sur toute la surface du pont.
La fête du centenaire de sa construction a été célébrée le 23 août 1987 et le Pont fut emprunté le 20 juillet 2013 par les coureurs du 100ème Tour de France ! Prolongez la découverte en vous connectant à la Géoborne du Pont de l’Abîme, accessible depuis une tablette ou un téléphone portable dans le menu des réseaux wifi !
lire la suite
Géologie

Des blocs erratiques

Avez-vous remarqué ces gros blocs émoussés qui jalonnent les allées du site ? Ce sont de gros blocs morainiques, à la surface lisse et striée, qui témoignent du passage des glaciers et de la dernière fonte des glaces il y a environ 10 000 ans. Le parking lui-même a été creusé dans un cordon morainique dont la nature est encore bien visible au niveau du talus. Un panonceau sur sa gauche vous en explique la genèse. Si les blocs sont essentiellement calcaire, on trouve aussi des matériaux d'origine plus lointaine, comme ce conglomérat de Tarentaise, convoyé jusqu'ici par la glace !
lire la suite

Description

Depuis le parking de la passerelle de Cusy-Gruffy.

1 - Se diriger vers la cabane des pêcheurs. Poursuivre par un petit ponton pour rejoindre la grande passerelle qui enjambe le Chéran.

2 - Aussitôt traversé, tourner à droite pour remonter la rivière rive droite et parcourir le sentier riverain (belles vues sur la rivière) sur un kilomètre et demi.

3 - A un carrefour bien balisé, possibilité de découvrir à 200m le belvédère du chaos du Chéran, à l'aplomb du pont de l'Abîme (aller-retour). La randonnée se poursuit par une forte remontée jusqu'à la RD31.

4 - L'emprunter à droite sur 500 m (attention route passante) jusqu'au pont de l'Abîme qui enjambe les gorges sur un site spectaculaire (autre départ possible pour cette randonnée en boucle).

5 - Le sentier se poursuit en face du parking du Pont, et plonge à nouveau dans les gorges par une sente en lacets bien aménagée. Rejoindre ainsi le torrent et le suivre rive gauche.

6 - Passer un point haut (coté 521 m) et rallier finalement les prairies riveraines et le parking de départ.
Départ : Pont de l'Abîme ou centre-bourg, Cusy
Arrivée : Pont de l'Abîme ou centre-bourg, Cusy
Communes traversées : Cusy, Gruffy

Profil altimétrique


Lieux de renseignement

Bureau d'information touristique d'Alby-sur-Chéran

9 place du Trophée, Musée de la Cordonnerie, 74540 Alby-sur-Chéran

https://www.lac-annecy.com/

04 50 45 00 33

Lac Annecy
En savoir plus

Office de Tourisme du Lac d'Annecy

1 rue Jean Jaurès, Centre Bonlieu, 74000 Annecy

https://www.lac-annecy.com/

04 50 45 00 33

En savoir plus

Accès routiers et parkings

RD911 depuis Aix-les-Bains (A41 Aix-Nord).
RD31 depuis Annnecy (A41 Seynod).
Dans Cusy suivre "passerelle" ou à la sortie vers les Bauges suivre"Pont de l'Abîme".

Stationnement :

A Cusy, parking du Pont de l'Abîme, ou parking de la passerelle Cusy-Gruffy.

Accessibilité

Site du Pont de l'Abîme accessible aux personnes à mobilité réduite.

Source

Parc naturel régional du Massif des Baugeshttp://www.parcdesbauges.com

Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :