Cascade du Pissieu
>>
Accueil
>
Randonnée pédestre
>
Cascade du Pissieu
Le Châtelard

Cascade du Pissieu

Eau
Géologie
Histoire et culture
Très facile
2h
7,7km
+193m
-193m
Boucle
GRP
PR
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion
Cette boucle familiale rafraichissante vous mènera à la découverte de la Cascade du Pissieu et vous offrira un panorama somptueux sur certains sommets emblématiques des Bauges. Vous longerez d’abord le ruisseau du Nant d’Aillon, puis vous progresserez en lisière de forêt. Ouvrez les yeux et levez la tête, car au-delà d’une source d’eau cette balade est également source d’émerveillement !
La cascade du Pissieu est située en aval d’une exsurgence. Il s’agit d’un phénomène naturel, où une source d’eau jaillit de terre après avoir emprunté un réseau souterrain. L’exsurgence du Pissieu marque la fin du réseau souterrain de la Tanne du Cochon qui présente un dénivelé de 825 mètres de profondeur entre son entrée sur le plateau et sa sortie. En poursuivant sur la boucle vous pourrez profiter des ambiances fraiches et ombragées de la forêt.

Les 6 patrimoines à découvrir
Géologie

Le Chéran et les molasses

Avec la formation des reliefs alpins, les phénomènes d’érosion se sont activés, Cette érosion mobilise des matériaux, ensuite charriés par les rivières, qui se redéposent au pied des reliefs, dans des bassins appelés bassins molassiques. Ces bassins réceptionnent des matériaux indifférenciés qui amène les géologues à les considérer comme « la poubelle » des Alpes. On les assimile à des grès tantôt très dur mais pouvant aussi être très peu résistant. Le nom molasse, dont on ne connaît l’origine, traduit cette hésitation entre les contraires de « mou » et « meule », ces dernières ayant longtemps été extraites de niveaux particulièrement résistants.
lire la suite
Pastoralisme

Chèvrerie des Tannes et Glacières

Mélanie et Cédric Bigoni produisent une grande diversité de fromage de chèvre mais également des pelotes et vêtements en mohair grâce à leurs deux troupeaux de chèvres laitières et angoras.
Labéllisé « Agriculture Biologique », « Bienvenue à la Ferme » et « Mohair des fermes de France », ils vous accueillent dans leur boutique le long du sentier, tous les jours de 10h à 18h ou sur réservation pour une visite plus approfondie (4€50/pers/1h).

Renseignements : www.lachevreriedestannesetglacieres.com
Contact : 06 72 94 20 41 ou contact@lachevrerietannesetglacieres.com 

lire la suite
Géologie

Sources et cascades du Pissieu

La source qui alimente la cascade du Pissieu ne s’arrête jamais ! En effet, il s’agit d’une exsurgence où l’eau apparait après avoir cheminée dans d’importants réseaux souterrains. L’eau que l’on voit jaillir et s’écouler sur les pentes de la cascade provient des précipitions et de la fonte des neiges sur le plateau du Margeriaz. Cette eau s’infiltre et emprunte le réseau de la Tanne du Cochon qui est l’un des gouffres les plus profonds de Savoie. Il présente un dénivelé de 825m. Le débit peut être très important au printemps à la suite de la fonte des neiges ou d’importantes précipitations.

La cascade du Pissieu fait également partie des nombreuses tufières du massif des Bauges. Mieux connues sous le nom de sources pétrifiantes, les tufières sont des formations originales où précipite le calcaire, c'est ce qu'on appelle le tuf. Ici sur Pissieu, le tuf épouse des formes cascadantes entre minéral et végétal.
lire la suite
Point de vue

Panorama des Hautes-Bauges

Ce panorama permet d'apprécier la situation du verrou du Châtelard, resserement de la vallée du Chéran lié à la présence d'une barre calcaire importante, ayant résistée au passage des glaciers alpins. Ce verrou délimite les 2 secteurs du massif, plaine d'Ecole-La Compôte et Hautes-Bauges en amont et dépression de Lescheraines puis Montagne du Semnoz en aval. Ce panorama permet de découvrir les sommets des Mont de la Coche, du Pécloz, de la dent de Pleuven, et du Trélod qui dépasse la crête du Mont Julioz. On y devine les structures plissées des Bauges et le large col de leschaux qui marque un vaste affleurement de molasses.
lire la suite
Histoire

Plan d'eau du Châtelard

Alimenté par le Chéran, ce plan d’eau aménagé suite à l'exploitation d'une gravière, se destine principalement à la pêche. Peuplé de truites farios sauvages, il est ouvert à tous les types de pêche, et limite le prélèvement à une truite de 35 cm par pêcheur. Il offre une belle alternative pour sauver sa sortie si le niveau et le débit de l’eau sont trop élevés. La Maison de l’APPMA se situe aux abords du plan d’eau. Situé à la fin de la boucle, n’hésitez pas à profiter des aménagements pour faire une pause pique-nique ou goûter !
lire la suite
Géologie

Plaine d'inondation du Chéran

Un secteur remarquable de la rivière, niché entre les terrasses fluvio-glaciaires du Châtelard, de la Motte-en-Bauges et de Lescheraines. La rivière divaguait dans un réseau en tresses avant que l'extraction de matériaux et les aménagements successifs ne modifient le cours de la rivière. Dans ce site se cachent encore quelques secteurs sauvages qui offrent de nombreux indices naturels ou anthropiques qui racontent la dynamique de la rivière.
lire la suite

Description

Depuis le parking du Pont du Nant d’Aillon, dirigez-vous vers le totem directionnel où vous verrez indiqué « Cascade du Pissieu – 30 min ». 

1 - Prendre le chemin large et ombragé en lisière de forêt. Vous passerez devant la Chèvrerie des Tannes et Glacières, continuer tout droit jusqu’au croisement du Tournebroche.

2 - Au Tournebroche, prendre à gauche en direction de la cascade, celle-ci se trouve à environ 5 min (possibilité d’aller voir la source, qui s’ouvre à une centaine de mètres de distance au-dessus de la cascade). Revenir ensuite sur vos pas pour retrouver ce même croisement et prendre sur votre gauche la direction du Villaret – Rossillon. Le chemin monte régulièrement jusqu’à la route départementale.

3 - Arrivé à la route départementale, traverser la et prendre le chemin partant en face sur la droite. Emprunter ce chemin pendant plusieurs centaines de mètres en suivant le balisage PR (balisage de couleur jaune).

4 - Au prochain croisement prendre à gauche en direction du Rossillon jusqu’au croisement avec le GRP (balisage jaune et rouge) du Massif des Bauges.

5 - Au Rossillon prendre à droite et effectuer la descente sur le GRP. Celui-ci retraverse la route départementale, où la suite du chemin se situe en face. Allez tout droit et suivre la signalétique GRP.

6 - Une fois arrivé en bas, prendre à droite pour rejoindre le plan d’eau du Châtelard, libre choix pour effectuer le retour vers le parking du pont par la rive droite ou gauche, traverser la plate-forme de la gravière et emprunter un bout de la route puis tourner à gauche pour retourner sur le parking.

Départ : Parking du Nant d'Aillon, Attilly
Arrivée : Parking du Nant d'Aillon, Attilly
Communes traversées : Le Châtelard, Aillon-le-Vieux, Lescheraines

Profil altimétrique


Recommandations

Le débit de l'eau et de la cascade peut être impressionnant à la fonte des neiges ou après un orage.

Lieux de renseignement

Office de Tourisme du Châtelard

Avenue Denis Therme, 73630 Le Châtelard

https://www.lesbauges.com

04 79 54 84 28

Grand Chambéry Alpes Tourisme
En savoir plus

Office de Tourisme "Saveurs et nature" - La Ruche

240 rue de la République, 73000 Chambéry

http://www.chambery-tourisme.com

04 79 85 71 13

Grand Chambéry Alpes Tourisme
En savoir plus

Accès routiers et parkings

Depuis Lescheraines, rejoindre le hameau du Vilaret, ou, depuis le Châtelard, rejoindre le hameau d'Attilly. Le parking se situe au niveau du pont, entre les deux hameaux.

Stationnement :

Parking du Nant d'Aillon, Attilly, ou le parking du plan d'eau du Châtelard.

Accessibilité

La portion autour du plan d'eau est accessible à tous.

Source

Parc naturel régional du Massif des Baugeshttp://www.parcdesbauges.com

Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :